Faut-il brosser les dents de mon chien ?

créer par adminquesrepo. Posté(e) le 6 mars 2020 dans Animaux.
adminquesrepo
1 message(s)
40 av Saint Sylvestre, NICE 06100 5555555555 $$$

Hygiène Bucco-dentaire des chiens

Tout comme pour les humains, la dentition de nos compagnons canins doit être entretenue pour éviter la mauvaise haleine toujours désagréable et surtout de plus graves problèmes de santé. En effet il faut de bonnes dents pour rendre possible une bonne alimentation de votre canidé.

La dentition et le tartre

Définitive vers l’âge de 6/7 mois, la dentition d’un chien comporte 42 dents d’adulte dès l’âge de 7 à 8 mois.

L’ennemi de la denture, pour tous les chiens quel que soit leur âge, leur race ou leur sexe, même si les petits chiens sont davantage prédisposés, est le dépôt de tartre sur la plaque dentaire située à la jonction des dents et de la gencive. La plaque dentaire est composée d’un mélange de débris alimentaires et de bactéries formant un dépôt de couleur jaunâtre.

Vers l’âge de 2 à 3 ans, la minéralisation de la plaque entraîne le dépôt de tartre. Si rien n’est fait contre le tartre, les gencives peuvent s’infecter, une mauvaise haleine apparaît et le risque de déchaussement dentaire s’accentue. Non combattu, le tartre peut avoir des conséquences sur l’état général de l’animal, l’infection et l’inflammation se propageant aux organes environnants (oeil, cavités nasales…) voire plus éloignés (reins, coeur..). Cette généralisation de la situation est causée par des bactéries présentes dans la bouche qui passent dans la circulation sanguine par le biais des gencives abîmées.

Prévention

La prévention n’est pas toujours facile. Vous disposez de différentes armes pour lutter contre l’apparition du tartre et de ses effets néfastes sur les dents. La première étape consiste à examiner régulièrement la gueule de son chien afin de pouvoir réagir dès l’apparition des signes.

Ensuite, il faut limiter dans la mesure du possible les sucreries car elles ont tendance à favoriser l’apparition de tartre. Ensuite, la prévention la plus efficace passe par le brossage des dents quotidiennement. Il faut habituer votre chien dès son plus jeune âge avec une pâte à polir spécial chien (sans fluor car le chien l’avalerait !). Le brossage par son action mécanique est la meilleure arme contre la mise en place de ce dépôt marron sur la dent.

Les soins dentaires doivent faire partie des soins hygiéniques au même titre que les soins des yeux et des oreilles.

Néanmoins, même un chien adulte peut tout à fait s’adapter à ce nouvel exercice ! Dans ce cas, comme le dit la morale, « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » ! Commencez donc par habituer votre compagnon à passer votre doigt sur la surface des dents et félicitez-le dès qu’il se laisse faire afin qu’il associe cet acte à quelque chose d’agréable.

Faites cette action sur une très courte durée au départ, pour en arriver au bout de plusieurs jours à un brossage complet durant deux minutes. Lorsqu’il est habitué à cette situation, faites la même chose avec du dentifrice sur le doigt. Il faut employer un dentifrice pour chien, adapté à ses goûts.

D’autres techniques existent pour améliorer l’efficacité du brossage

Il faut satisfaire les besoins de mastication du chien. Pour cela, on peut s’aider de compléments alimentaires « anti-tartre » qu’on trouve aujourd’hui dans le commerce.

Car, contrairement aux idées reçues, le mâchonnement des os naturels n’est pas conseillé, les dangers potentiels (fractures dentaires, lacérations des gencives, troubles digestifs…) étant supérieurs aux bénéfices espérés.

  • Des os à mâcher et des friandises (Prozym lames à mâcher ND, DentaStix ND), spécialement conçus permettent de faire travailler les dents du chien tout en diffusant des enzymes qui éliminent les déchets alimentaires de la cavité buccale.
  • Il existe un type de croquettes spécialement formulées pour supprimer l’halitose et la prolifération des bactéries (Hill’s T/D pour les grands chiens et Hill’s T/D mini pour les petits chiens). Ces croquettes relativement appétantes libèrent une substance antiseptique qui diffuse dans la salive et irrigue ainsi toute la cavité buccale.
  • Il existe aussi des sprays de solutions antiseptiques (Buccospray ND) à vaporiser dans la bouche afin de tuer les bactéries et ainsi limiter la mauvaise haleine et le dépôt du tartre.
  • Des patchs (Stomadhex ND) ,à coller sur la gencive, libèrent de la chlorhexidine dans la bouche pendant plusieurs heures et tuent ainsi une partie des bactéries.
  • Enfin, un nouveau produit, le Vet Aquadent ND, est très efficace dans la désinfection bucco-dentaire des animaux de compagnie. A base de chorhexidine également, c’est un liquide appétent que l’on met, en petite quantité, dans l’eau de boisson, et qui agit comme un « bain de bouche ».

Tous ces produits sont disponibles sans ordonnance chez votre vétérinaire et/ou animaleries. Pensez toutefois que chaque cas est différent, surtout n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire, qui vous indiquera la meilleure solution pour votre animal.

Comment détecter les problèmes s’ils apparaissent malgré tout ?

Votre chien a une mauvaise haleine persistante. Votre chien présente des saignements fréquents au niveau des gencives. Votre chien éprouve des difficultés à manger et à mâcher, malgré une attirance pour la nourriture. Vous détectez un gonflement de la joue, un abcès au niveau des gencives voire plus haut le long du museau. Les dents de votre chien semblent se déchausser ou pire tombent.

Si les problèmes s’installent, le seul traitement possible est le détartrage chez un vétérinaire pratiqué sous anesthésie générale légère. Une fois réalisée, c’est à vous de prendre sérieusement le relai par un brossage approfondi et régulier des dents de votre compagnon.

En conclusion, comment lutter contre le tartre ?

Regardez régulièrement la bouche et les dents de votre chien en lui ouvrant la gueule.

Brossez les dents de votre chien dès son plus jeune âge pour l’habituer à cet exercice.

Préférez des repas sous forme de croquettes sèches toujours accompagnées d’un grand bol d’eau fraîche.

Donnez-lui de temps en temps des compléments alimentaires sous forme d’os à mâcher.

Faites vérifier par votre vétérinaire sa dentition lors des vaccinations, par exemple.

Si votre vétérinaire vous le préconise, faites pratiquer un détartrage, avant que les dents ne se déchaussent. C’est à terme de la tranquillité et des économies, et surtout un gage de bonne santé pour votre chien.

Ne donnez pas des antibiotiques à votre chien de votre propre initiative (afin de ralentir l’apparition du tartre). Les antibiotiques ne sont pas sans risque pour les reins et le foie de votre compagnon, et leur efficacité finirait par amoindrir en cas d’utilisation prolongée

 

Créer un compte pour répondre à cette Question