Faut-il ajuster la température de son chauffe-eau ?

créer par adminquesrepo. Posté(e) le 9 juin 2020 dans Astuce.
adminquesrepo
1 message(s)
40 av Saint Sylvestre, NICE 06100 5555555555 $$$

Le chauffe-eau est l’un des appareils les plus gourmands en énergie dans la plupart des foyers. Si vous cherchez un moyen de réduire les coûts énergétiques, c’est un bon point de départ. Mais avant de baisser le thermostat de votre chauffe-eau de quelques degrés, il y a quelques points à prendre en considération. Si vous réglez la température trop basse, vous risquez de transformer votre chauffe-eau en un terrain propice à la prolifération de bactéries dangereuses. Si vous le réglez trop haut, vous risquez de vous exposer à un risque de brûlure.

Jusqu’où pouvez-vous descendre ?

La réponse courte : 50 degrés. C’est la température préréglée par le thermostat de la plupart des nouveaux chauffe-eaux, et c’est le réglage recommandé pour éviter la légionellose. À cette température, les agents pathogènes nocifs comme ceux qui causent la légionellose ne peuvent pas se multiplier. Plus la température augmente, plus les agents pathogènes meurent rapidement. Si tous les occupants de votre maison ont un système immunitaire fort, une température de 50 degrés °C doit être considérée comme sûre, mais c’est aussi le minimum. Il est plus sûr de choisir une température plus proche de 60 degrés °C, surtout si le système immunitaire de l’un des occupants de la maison est affaibli. Vous devrez peut-être aussi augmenter la température si vous avez un lave-vaisselle qui ne génère pas sa propre chaleur.

Concernant les risques de brûlure

À 60 degrés °C, l’eau peut provoquer une brûlure du 3e degré en cinq secondes. Et comme il faut plusieurs secondes pour que l’eau chaude passe dans vos tuyaux et atteint votre robinet ou votre pomme de douche, vous ne saurez jamais exactement quand l’eau brûlante arrivera soudainement. Les enfants peuvent être plus sensibles aux brûlures d’eau, car leur peau est plus fine que celle des adultes, et les personnes âgées peuvent également être plus exposées en raison d’une sensibilité, d’une mobilité et d’un temps de réaction réduits. Dans le bras de fer entre la sécurité contre les agents pathogènes et celle contre les brûlures, il existe une solution : les dispositifs anti-brûlure. En les installant à chaque point de contact avec l’eau chaude, vous pouvez maintenir votre chauffe-eau réglé à 60 degrés °C tout en veillant à ce qu’il ne dépasse jamais 120 degrés au robinet. L’installation d’une vanne anti-brûlure peut être un projet de bricolage pour un plombier amateur expérimenté, mais la complexité du travail varie selon votre installation de plomberie. Assurez-vous de faire appel à un plombier agréé si vous avez une installation délicate.

Mais qu’en est-il de l’efficacité énergétique ?

Il est important d’économiser de l’énergie et de l’argent, mais ce n’est pas aussi important que de vous protéger, vous et votre famille, contre les maladies dangereuses. Cela dit, il est possible de réduire les coûts sans utiliser le thermostat de votre chauffe-eau pour le faire :

  • Utilisez moins d’eau chaude. Prenez des douches plus courtes et préférez le lave-vaisselle au lavage à la main, qui consomme généralement plus d’eau

  • Isolez votre chauffe-eau et les tuyaux. Il existe des pièces d’isolation faciles à installer qui sont prédécoupées à cet effet, c’est donc un projet de bricolage pour le week-end

  • Remplacez votre chauffe-eau. Un chauffe-eau dure en moyenne de 8 à 12 ans, à condition qu’il soit correctement entretenu. Les chauffe-eaux qui sont plus anciens ou dont l’entretien est en retard pourraient être beaucoup moins efficaces qu’au premier jour. Lorsque vous recherchez un remplacement, recherchez un appareil qui répond à vos besoins

Vous êtes prêt à installer des robinets anti-brûlure ou un nouveau chauffe-eau ? Faites appel à Thermocom, votre plombier agréé à Lyon.

Créer un compte pour répondre à cette Question